Dépendance à la cigarette : ce que vous devez savoir.

Partagez... Share on Facebook0Share on Google+1Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Pin on Pinterest0Email this to someonePrint this page
dependance-cigaretteVous vous demandez peut-être ce qu’est vraiment la dépendance à la cigarette.
Et quelle est la différence entre dépendance et addiction ?
Ces deux termes sont bien souvent utilisés comme synonyme. Pourtant, ils ne signifient pas la même chose.

La dépendance à la cigarette : ensemble de facteurs qui se chevauchent.

Selon le Larousse la dépendance c’est: un assujettissement à une drogue, à une substance toxicomanogène, se manifestant lors de la suppression de cette dernière par un ensemble de troubles physiques et/ou psychiques.

La dépendance à la cigarette comporte plusieurs aspects qui se chevauchent. C’est dans les aspects physique, psychologique, comportemental et environnemental que se manifeste la dépendance au tabac.

 

Tout d’abord, qu’en est-il de la dépendance physique ?

Comme je l’ai évoqué dans un article précédent, le neurobiologiste Jean-Pol Tassin a démontré que la nicotine seule n’engendre pas de dépendance, mais additionnée à d’autres substances, tel que le sucre, elle devient la substance la plus addictive. Elle modifie fortement la chimie du cerveau, ce qui affecte l’humeur et pousse à fumer à nouveau.

Quand au Docteur David O’Hare, il explique dans l’un de ses livres que la nicotine prend la place d’un neurotransmetteur impliqué dans le système nerveux autonome – les nerfs qui font battre le cœur, activent la respiration et la digestion entre autre. Or, avoir un système nerveux équilibré est synonyme de meilleure adaptation au stress, ce que l’on appelle la « résilience ».

 

Sur le plan psychologique la cigarette laisse une empreinte « presque » indélébile.

dependance-a-la-cigarette-addictionLa dépendance psychologique est marqué par un état que les anglophones ont appelé « craving », un besoin compulsif. C’est cette état que l’on nomme addiction. Son diagnostic repose sur des critères bien précis : perte de contrôle de soi, interférence de la consommation sur les activités quotidiennes, ou encore poursuite de la consommation malgré les risques connus qu’elle engendre.

Votre cerveau est tellement convaincu que la cigarette est bénéfique à votre bien-être, que lorsque vous décidez d’arrêter il va vous faire souffrir physiquement et psychologiquement.

Cependant, ce que vous ressentez n’est pas la réalité, et vous le savez bien!

Personne ne peut rester en bonne santé en fumant, parce le tabac est un facteur de risque impliqué dans la plupart des maladies. Ce que vous ressentez s’appelle des « émotions ». Elles agissent comme les voyants sur un tableau de bord, elles informent de dangers potentiels.

Le « cerveau » de la voiture reçoit une information et attire votre attention en allumant un voyant pour que vous interveniez. Il en est de même avec votre cerveau, il reçoit l’information que le taux de nicotine dans le corps est en baisse et attire votre attention sur ce fait pour que vous interveniez.

L’émotion la plus puissante que le cerveau puisse utiliser est la peur. (Pour plus d’informations sur les émotions voir mon livre “J’aime mes émotions, pour le meilleur et pour le pire”)

 

Les habitudes acquises de longues dates sont très difficiles à abandonner, c’est l’aspect comportemental et environnemental de la dépendance.

dependance-a-la-cigarette-habitudesEn effet, vous avez sans doute pris (la mauvaise) habitude de fumer dès votre réveil, c’est automatique. Ou encore, avec les amis à l’apéritif, lors des pauses avec les collègues, etc.

Il semblerait, selon des études scientifiques, qu’il faille 30 jours à cerveau pour nettoyer les connexions synaptiques impliquées dans les habitudes et pouvoir se débarrasser de comportements néfastes.

 

Dépendance ou Addiction ?

La frontière entre les deux est mince.

Pour faire simple, disons que…

La dépendance correspond au mécanismes qui a provoqué un déséquilibre dans le fonctionnement neurologique. Ce déséquilibre crée un malaise physique ou psychologique qui pousse l’individu à consommer encore et encore. Le seul but est de faire disparaître les sensations désagréable.

Tandis que l’addiction, qui ne touche pas tous les consommateurs, est caractérisé par un mode de fonctionnement automatique et compulsive. D’ailleurs, l’addiction n’est pas seulement lié à la consommation de substance mais aussi à des activités : jeux, internet, sexe, sport…

Etre dépendant et être addict n’est pas la même chose !

Par exemple, en cas d’épisode dépressif majeur, un médecin pourrait prescrire du Prozac (fluoxétine), un antidépresseur. Comme le précise la notice d’utilisation, son arrêt provoque des symptômes de sevrage. Ce qui veut dire que la fluoxétine créée une dépendance, mais elle n’est pas addictive.

 

Pour finir avec la dépendance…

Sachez que les trois facteurs se chevauchent, c’est-à-dire que votre dépendance au tabac est à la fois physique, psychologique et comportemental, dans des proportions différentes pour chaque fumeur.

Ainsi, tous les fumeurs ne sont pas égaux fasse à la dépendance.

 

Le Mythe de l’addiction

Longtemps (et encore maintenant), l’on a cru que l’addiction était due à des mécanismes chimiques, tout le monde croyait que l’addiction était dûe à un « hameçon » chimique, pour reprendre l’expression utilisée par Johann Hari, qui a écrit sur le sujet. Or, en réétudiant la manière de travailler des scientifiques ayant établi ce constat, d’autres scientifiques ont découvert des incohérences.

Dans la vidéo ci-dessous, je vais vous parler des travaux d’un grand psychologue qui a remis en cause toutes les croyances au sujet de l’addiction. Découvrez les « vraies » raisons de l’addiction.

 

Conclusion

Qu’il soit question de dépendance ou d’addiction, l’arrêt du tabac exige une bonne préparation. Pour la plupart des addictologues, il s’agit d’une maladie.
Le corps (et surtout le cerveau) à besoin d’être « réparé », sinon la guérison sera impossible. Ce sont tous les aspects du corps qu’il faut prendre en compte : physique, mental et émotionnel.
Source : On a découvert les mécanismes probables de l’addiction, et ce n’est pas ce que vous pensez – Article publié sur Le Huffington Post
Partagez... Share on Facebook0Share on Google+1Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Pin on Pinterest0Email this to someonePrint this page

Michael Cebulski
Coach anti-conformiste et passionné par les neurosciences, je mets mon expertise au service de ceux qui veulent en finir avec la cigarette. Mon approche est holistique : reconnecter le corps, le mental et l'émotionnel.

A la recherche de conseils ?

Inscrivez-vous pour recevoir votre Guide GRATUIT

D'autres articles

Sevrage tabagique effets secondaires

Sevrage tabagique effets secondaires à la loupe

Pendant le sevrage tabagique effets secondaires ou symptômes ne sont pas rares, ni anormaux.   Arrêter de fumer provoque généralement des troubles physiques et/ou psychologiques. La plupart des anciens fumeurs disent avoir ressenti des douleurs, et surtout des troubles émotionnels. Voyons ensemble les principaux effets secondaires du sevrage tabagique, connu…
LIRE LA SUITE
effet-de-la-nicotine

Effets de la nicotine : Attention danger !

Les effets de la nicotine sont très nombreux. Au départ ce sont les plantes (celles de la famille de la tomate) qui utilisent la nicotine pour se défendre contre les herbivores et les insectes. La nicotine est un neurotoxique puissant, qui est apaisant à très faible dose, stimulant à dose…
LIRE LA SUITE

Le mental c’est quoi ?

En plein jeux Olympiques, c’est le mot sur toutes les lèvres : le mental. Aux dires des sportifs, des coachs, des entraîneurs, c’est lui qui ferait la différence entre victoire et défaite. Il pèserait même jusqu’à 90% dans le poids de la réussite, contre seulement 10% pour le physique. Mais…
LIRE LA SUITE

Comment éviter de se remettre à fumer pendant les fêtes ?

"J'ai arrêté de fumer il y a un mois, et j'ai peur de rechuter pendant les fêtes de fin d'année. Je sais qu'il y aura de l'alcool, et pour moi alcool et cigarette vont ensemble. Comment je peux faire pour éviter de rechuter ?" C'est la question qu'a posé un…
LIRE LA SUITE

VOUS VOULEZ ALLER PLUS LOIN ?

J'ai mis au point une méthode de sevrage tabagique

2 thoughts on “Dépendance à la cigarette : ce que vous devez savoir.

  1. Bonjour,
    merci pour cet article très intéressant
    pourriez-vous me donner vos sources concernant jean-pol tassin, j'aimerais en savoir plus, merci
    Et merci pour votre travail, tant de gens ont besoin d'arrêter de fumer, dont moi!

Laisser un commentaire