J’arrête de fumer : la réussite c’est la préparation

Partagez... Share on Facebook188Share on Google+2Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn1Pin on Pinterest0Email this to someonePrint this page

j-arrete-de-fumer« C’est décidé, j’arrête de fumer ! »

Facile à dire, mais plus difficile à faire, n’est-ce pas ?

Pourtant Arrêter de fumer, c’est vraiment la meilleure chose que vous puissiez faire. Vous vous sentirez mieux, ferez pas mal d’économies, sans parler de l’espérance de vie qui va s’allonger.

Mais avant ça, il va falloir rompre avec cette mauvaise habitude. Peu de personnes sont capables d’arrêter du jour au lendemain sans aide (selon les statistiques environ 1%, seulement).

Aussi, votre réussite dépendra d’une préparation et de l’aide que vous allez recevoir.

Je vais vous montrer ce à quoi il faut penser lors d’une bonne préparation.

 

J’arrête de fumer : la clé de la réussite c’est MOI !

Les mots ont une puissance incroyable. Ils peuvent émouvoir, faire peur, faire souffrir, guérir, etc. Nous n’utilisons pas n’importe quels mots quand nous parlons, et parfois les émotions nous poussent à sortir ce que nous avons à l’intérieur, ce sont les fameux lapsus.

Au-delà des mots, il y a la métaphore, c’est-à-dire l’utilisation d’exemples pour faire passer un message ou faire comprendre un nouveau concept.

La clé représente (métaphoriquement) le pouvoir d’ouvrir ou de fermer, c’est-à-dire d’avoir accès à quelque chose. Mais il y a aussi la notion d’initiation et de savoir, derrière cet objet. Donc, dire “la clé c’est moi” signifie que je suis le seul à avoir l’accès, à la fois, à mon for intérieur mais aussi au savoir me concernant.

Les raisons qui vous poussent, aujourd’hui,  à fumer sont à l’intérieur de vous et vous seul avez accès à ces informations. Et vous seul êtes capables d’intervenir sur ces raisons pour les changer. Ma mission est donc de vous aider à trouver, comprendre et modifier ces raisons.

Fumez-vous pour gérer vos émotions, supporter la douleur, faire face à la solitude ? Pourquoi souffrez-vous autant ?

Les raisons sont en vous et les reconnaître vous permettra de vous libérer de la cigarette.

 

Pourquoi j’arrête de fumer ?
j-arrete-de-fumer-pourquoi

L’erreur la plus fréquente que font les candidats au sevrage tabagique est d’oublier très vite pourquoi ils ont pris cette décision. Dès que l’envie de fumer se présente, ils ne lui résistent pas bien longtemps et replongent.

Assurez-vous d’avoir des rappels autour de vous. Des post-it motivants collés un peu partout, ou encore mettre en fond d’écran de votre ordinateur, smartphone, tablette une image avec la mention « je veux arrêter de fumer! ».

Faites la liste des raisons pour lesquelles vous avez décidé d’arrêter et affichez-les bien en vue, sur le frigo par exemple.

Pourquoi ne pas mettre par écrit votre engagement, comme si vous faisiez un contrat avec vous-même, et l’avoir à portée de main, au cas où ?

Donc, la meilleure chose à faire est de vous rappeler constamment les raisons de votre choix. Il faut qu’ils deviennent des leitmotivs. Se les rappeler chaque jour, en les récitant par exemple, les renforceront et cela vous donnera la force de résister à l’envie.

 

L’état d’esprit de la réussite

L’état d’esprit est-il important pour réussir à arrêter de fumer ?

J’aime bien prendre l’exemple des sportifs (vous le savez si vous me suivez).

Tous les préparateurs mental sont d’accord pour dire que la victoire dans une compétition est largement due au mental.

Le physique ne compte que pour 10% dans la réussite sportive (donc 90% de mental).

D’ailleurs, beaucoup pensent que l’issue finale d’un match se joue bien avant le match, pendant le “conditionnement” mental des athlètes, grâce notamment à la “machinerie mentale” ou visualisation.

Avoir un mental de gagnant, c’est avoir un discours intérieur – vous savez, la petite voix intérieure qui vous dit quoi faire, qui vous juge et parfois vous critique – positif et motivant.

“Je sais que je vais réussir »

“Je sais que je suis bien préparé”

« Je sais que …”

L’auto-motivation détruit le doute qui peut nous habiter et préparer tout notre corps à la réussite.

Cultivez le positivisme comme on cultive des légumes : arracher les mauvaises herbes, arroser régulièrement et surtout prendre plaisir à cette activité.

Le résultat, savourer de succulents légumes qui vous apportent les nutriments essentiels mais aussi qui nourrissent l’égo.

Les dangers du Doute

Douter, c’est d’abord être dans une incertitude qui nous fait hésiter sur le choix à prendre ou l’opinion à adopter. En doutant, nous ne savons ni quoi faire, ni quoi penser, parce que notre jugement est comme suspendu. Tout le temps que dure le doute, notre volonté ne parvient pas à se décider.

Regardez cette vidéo pour en savoir plus :

 

Je manque de Volonté ou de Motivation ?

j-arrete-de-fumer-volonte-motivation

Souvent ces deux mots sont confondus, on emploie l’un pour parler de l’autre et vice-versa.

Dans le sevrage tabagique, tous les « spécialistes » disent que la réussite repose uniquement sur la volonté et que sans elle rien n’est possible. Voyons la différence entre ces deux mots pour savoir lequel est le plus important.

Définitions

La volonté, c’est la capacité à accomplir un acte intentionnel, conscient.

La motivation, c’est les raisons, intérêts, éléments qui poussent quelqu’un à l’action.

Ces deux définitions ne nous aident pas beaucoup. Illustrons alors cela par un exemple.

Petit exemple :

Imaginez que vous souhaitiez acheter une nouvelle voiture, parce que celle que vous avez, toujours en panne, commençe à coûter cher en réparation.

Votre choix se porte sur un modèle bien précis que vous aimez beaucoup. Tout est quasiment choisi, enfin dans votre tête.

Il va maintenant falloir convaincre votre conjoint et votre banquier, et faire pas mal d’heures supplémentaires pour pouvoir la payer. Vous êtes prêt(e) à tout pour l’avoir.

Votre objectif, c’est d’acheter une nouvelle voiture. Mais votre projet demande des efforts pour affronter les obstacles, trouver des compromis et faire des sacrifices. C’est la volonté qui vous donnera la force de vous surpasser pour atteindre votre objectif.

Mais la volonté, cette force qui vous pousse, d’où vient-elle ?

De votre désir d’acheter une nouvelle voiture pour tout un tas de bonnes raisons. Eh bien, disons que votre désir et les raisons qui l’accompagnent forment votre motivation.

En résumé, si vous n’avez pas envie de changer de voiture, même si elle est toujours en panne, vous n’aurez pas la volonté d’en chercher une, négocier son prix, faire la demande de crédit, etc.

Donc,

La volonté, c’est la force qui vous pousse à atteindre l’objectif que vous vous êtes fixé pour tout un tas de bonnes raisons qui vous sont propres.

Si vous voulez arrêter de fumer, misez tout sur votre motivation, c’est-à-dire les bonnes raisons que vous avez de le faire. Notez ces bonnes raisons sur une feuille ou dans un carnet pour ne pas les oublier et éventuellement les relire quand la volonté est en baisse.

Sans motivations, pas de volonté pour arrêter de fumer !

 

Comment doper votre motivation pour atteindre votre but ?

Edgar Grospiron est l’un des champions français les plus appréciés. Couvert de médailles, il est devenu une véritable star en devenant champion olympique à Albertville en 1992. Aujourd’hui consultant en management, il nous livre ses secrets pour doper sa motivation, fruits de son expérience d’ancien athlète.

Découvrez dans cette vidéo, 4 astuces pour doper la vôtre pour arrêter de fumer :

 

Osez arrêter de fumer

Le verbe “oser” est synonyme d’avoir le courage ou l’audace de faire quelque chose, en l’occurrence ici arrêter de fumer.

Avez-vous besoin de courage et d’audace pour arrêter de fumer ?

Il semblerait que oui pour au moins 2 raisons :

  1. Arrêter de fumer engendre des peurs et provoque des souffrances. En tant que fumeur ou fumeuse, vous faites face à deux peurs, celle de contracter un cancer si vous continuez, et celle de souffrir du manque si vous arrêtez.
  2. La deuxième peur étant plus concrète et plus forte que la première, elle vous empêche d’agir. Le paradoxe c’est qu’il y a 50% de chance de mourir du tabagisme, et pourtant ce fait engendre moins de craintes qu’imaginer souffrir du manque (qui n’est pas un fait certain).

La peur

La peur est une émotion très puissante qui nous protège des dangers.

La plupart du temps, son mécanisme fonctionne très bien, mais parfois, il y a des bugs dans la machine. Que vous fassiez face à un danger ou que vous imaginiez ce même danger, votre cerveau va réagir automatiquement de la même façon : émotion + réponse « combat-fuite ».

La peur d’arrêter de fumer n’est pas réelle, ce n’est que l’appréhension de moments déplaisants (imagination).

Si vous avez peur d’arrêter de fumer, c’est parce que vous êtes conditionné pour avoir peur, c’est-à-dire que vous avez vu, entendu ou lu des histoires à propos des souffrances que provoque le manque de nicotine.

Tout n’est que neurobiologie, tous nos comportements étant contrôlés par le cerveau. Or, le docteur Jean-Pol Tassin a démontré que les fumeurs sont émotionnellement beaucoup plus sensibles aux dangers. Voilà pourquoi vous avez besoin de courage, d’audace pour arrêter de fumer.

Les peurs et le manque de confiance chez les fumeurs sont dus à des dérèglements biochimiques à l’intérieur du cerveau. Aussi, il ne suffit pas seulement de s’auto-motiver si les carences ne sont pas traitées. Pour cela, mangez équilibré, dormez suffisamment et faites de l’exercice régulièrement.

 

Réclamez  de l’aide pour Augmenter vos chances de réussite

j-arrête-de-fumer-helpPrévenez votre entourage – famille, amis, collègues de travail – de votre décision, et obtenez leur soutien. Alors, c’est vrai que si vous en êtes à votre énième tentative, ils ne vont peut-être pas être aussi enthousiastes que vous l’espériez.

Mettez-vous à leur place et imaginez comment vous réagiriez.

Demandez-leur juste de ne pas fumer autour de vous et de s’assurer que tout va bien, que vous tenez bon.

Bien sûr, vous n’êtes pas obligé de raconter à tout le monde ce que vous vivez si vous n’en avez pas envie !

Rappelez-vous que les encouragements de vos proches vous donneront la force de supporter les moments difficiles et de tenir votre engagement.

 

Tenez compte des symptômes de manque

Le sevrage se caractérise de divers manières et tous les fumeurs ne sont pas égaux face aux symptômes. Certains ne ressentent presque rien, alors que d’autres souffrent.

Il existe de nombreux remèdes naturels pour supporter les symptômes du manque, comme :

et bien d’autres encore…

Je vous recommande d’éviter au maximum les friandises sucrées comme substituts parce qu’elles vont bouleverser votre glycémie, ce qui va vous faire grossir et vous stresser encore plus.

Des techniques de gestion du stress, tel que l’EFT ou la cohérence cardiaque vous seront très utiles. La pratique de la méditation ou de l’acupression pourront également vous servir.

 

N’abandonnez JAMAIS !

Vous allez peut-être rechuter de temps en temps, mais surtout, n’abandonnez pas à cause d’une simple petite faiblesse.

En fait, arrêter de fumer, c’est un peu comme jouer au Monopoly, parfois on tombe sur la case prison. Même si on est dégoûté, la partie ne s’arrête pas là pour autant.

Eh bien, c’est pareil avec les rechutes. Tant pis si vous avez repris une clope. Ne restez pas sur cet échec et prouvez-vous que vous êtes capable d’arrêter !!!

Dites-vous : Je veux arrêter de fumer et j’y arriverai !

 

Partagez... Share on Facebook188Share on Google+2Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn1Pin on Pinterest0Email this to someonePrint this page

Michael Cebulski
Coach anti-conformiste et passionné par les neurosciences, je mets mon expertise au service de ceux qui veulent en finir avec la cigarette. Mon approche est holistique : reconnecter le corps, le mental et l'émotionnel.

A la recherche de conseils ?

Inscrivez-vous pour recevoir votre Guide GRATUIT

D'autres articles

que faire quand on a envie de fumer-5 minutes

Que faire quand on a envie de fumer ?

Quand on arrête de fumer le temps peut sembler passer moins vite. Les journée sont longues et envahies par l'envie de fumer. Mais en y regardant de plus près ces envies ne durent que quelques minutes (entre 3 et 5 minutes). Avec le temps ces envies sont de moins en…
LIRE LA SUITE

Les doigts jaunes, quel galère !

Les doigts qui jaunissent sont l’une des conséquences du tabagisme. Souvenez-vous des doigts de Serge Gainsbourg. La meilleure solution pour éviter ce désagrément est d’arrêter de fumer. Voilà d’ailleurs une motivation pour rompre avec cette terrible addiction. Progressivement, la peau retrouvera sa couleur naturelle, au fur et à mesure que…
LIRE LA SUITE

J’ai découvert la recette “miracle” pour arrêter de fumer, vous allez être étonné!

J’ai voulu écrire cet article pour vous parler de la meilleure méthode pour arrêter de fumer. Si vous avez le désir de rompre avec ce comportement autodestructeur, certainement que vous cherchez à droite et à gauche des conseils, des trucs qui marchent. Peut-être même avez-vous essayé pleins de techniques, parce…
LIRE LA SUITE

Comment aider un proche à cesser de fumer ?

Si vous êtes non-fumeur(se) et connaissez les dangers du tabac, vous êtes certainement désolé(e) de voir vos amis ou vos proches continuer de fumer. Le harcèlement, les menaces, les supplications ou les moqueries ne sont généralement pas efficaces, pas plus que les sermons interminables. Le fumeur risque d’allumer une cigarette…
LIRE LA SUITE

VOUS VOULEZ ALLER PLUS LOIN ?

J'ai mis au point une méthode de sevrage tabagique

4 thoughts on “J’arrête de fumer : la réussite c’est la préparation

Laisser un commentaire